Lexique encyclopédique abrégé de l'Esprit,
de ses troubles et de leurs voies de résolution

selon les conceptions de la Psychiatrie Psychanalytique
de Madeleine et Yves Dienal

M - Maladie Mentale, Manie-dépressive (Psychose maniaco-dépressive), Motivations .


Maladie Mentale (v. Santé Mentale, Psychosomatique)


[Retour en arrière][Haut de la page]

PP Il y a parallélisme entre Santé Mentale, Maladie Mentale et la manière dont on conduit sa vie, ce qui peut s'évaluer globalement suivant 7 critères.
Etat de désespoir, de tristesse ou d'ennui constants. Opposé: satisfaction de vivre.
Adaptation relationnelle difficile et sans plaisir. Opposé: bonne adaptation relationnelle et affective.
Difficulté ou incapacité d'assumer les nécessités matérielles.
Influence néfaste sur autrui. L'intéressé se porte bien, mais sa femme est dépressive, ses enfants sont caractériels, schizophrènes ou somatisent constamment, même le poil du chat est terne.
Médiocre santé générale. Lésions ou maladies caractérisées mises à part, les troubles fonctionnels de tous ordres sont les réponses physiques aux perturbations de l'Esprit.
Dégradation notable de l'intelligence avec l'âge. Opposé: les activités équilibrées de l'Esprit tendent à la maintenir intacte, et même à l'enrichir avec les années.
Usage de médicaments psychotropes et hospitalisations psychiatriques. Sont signes évidents de perturbations mentales. Opposé: inutilité des psychotropes et cessation des hospitalisations sont des signes aussi évidents de guérison psychologique.


Manie-dépressive (Psychose maniaco-dépressive ou encore Dépression bi-polaire. v. Psychose)


[Retour en arrière][Haut de la page]

SC Psychose à caractère cyclique oscillant entre l'excitation euphorique, et l'abattement dépressif profond, considérée par la Médecine comme génétique et irréversible.
PP Résulte du fléchissement de la vigilance consciente par désynchronisation de l'Extraversion et de l'Introversion jusqu'à la coupure. La réparation consiste à les resynchroniser. La difficulté majeure est d'obtenir, souvent avec l'aide du milieu, la discipline au traitement d'un esprit qui prend plaisir à s'évader du réel. Apparaît souvent à la suite de dépressions traitées par la chimiothérapie (Symposium hôpital Ste Anne). Dans une proportion incertaine des cas, le Lithium médicalement prescrit assure une resynchronisation artificielle.
En l'état actuel de nos travaux, sans la connaissance des Structures, il reste strictement impossible de comprendre et de résoudre cette panne particulièrement "technique". Avec 30 ans de recul, lorsque la discipline est assurée, la résolution peut être rapide et définitivement acquise.


Motivations


[Retour en arrière][Haut de la page]

SC Tous éléments qui poussent l'individu à agir: plaisir, nécessité, obligation, goût naturel de l'Action.
PP Souvent ignorées ou contrariées par l'éducation standard ignorante des Structures de l'Esprit. La neutralisation des motivations peut conduire tout naturellement à la dépression ou à la schizophrénie. A la différence d'une machine, la mise en marche de l'Esprit ne dépend pas d'un bouton.
 


N - Névrose


[Retour en arrière][Haut de la page]

SC État de malaise psychologique ou physique (angoisse, dépression, obsessions, somatisations, anorexie, etc.), sans cause physiologique décelable. Hors l'observation des symptômes la Médecine ne dispose d'aucune explication.
"Névrose" est généralement employé lorsque le trouble est important. Dans la névrose, nous sommes conscients de notre mal-être; dans la psychose pas nécessairement.

PP La "Névrose" est une organisation psychologique qui éloigne du bien-être et du bonheur permanents. Aussi faute d'atteindre à cet absolu, sommes-nous tous névrosés : petits ou grands névrosés !. Plus concrètement, tout système de Pensée qui entrave la qualité de vie, le plaisir de vivre, le développement de la personnalité ou la communication avec autrui est névrotique. L'approche des névroses est généralement faussée à la base dans la mesure où il est implicitement admis que le praticien ou le Scientifique dispose d'un Esprit éclairé qui échappe aux aveuglements névrotiques; en d'autres termes, le patient "a droit" à la névrose, jamais le praticien.
En l'état actuel de nos travaux, quelle que soient l'étiquette pathologique et l'intensité des symptômes, la facilité de résolution dépend essentiellement de la réceptivité psychologique du patient.
 


O - Obsession (v. Phobie)


[Retour en arrière][Haut de la page]

SC Fixation involontaire et incontrôlable de l'Esprit sur une représentation, une idée, un sentiment, une crainte, un geste à accomplir, dont les causes et la signification apparaissent inexplicables, tant pour la victime que pour la Médecine qui en ignore la logique.
PP L'Obsession sévère, qui n'est qu'un symptôme relève toujours en partie de la déficience d'une ou plusieurs Fonctions. Les obsessions de maladie et de mort peuvent symboliser une Fonction "morte" ou la Qualité de Vie "malade" ou "morte". L'idée ou le geste obsessionnel symbolise une problématique non consciente ( parce que l'on est inquiet dans la vie, on vérifie indéfiniment la fermeture du robinet ou de la porte ). Pourquoi un patient est-il obsédé par la peur de rencontrer des crapauds dans Paris, et un autre d'apercevoir partout un trousseau de clés ? La résolution de ces rébus qui relèvent d'enquêtes psycho-policières, repose souvent sur une remise en cause de tous les logiciels et de l'ensemble des structures de l'Esprit, et bien plus souvent du présent que du passé. Obsessions et phobies peuvent se confondre : obsédé par l'idée de mort on est phobique de la maladie.
En l'état actuel de nos travaux, la rapidité de la résolution dépend essentiellement de la capacité du patient à dépasser l'attachement "obsessionnel" à ses symptômes pour s'intéresser à la problématique sous-jacente. A l'inverse la chimiothérapie, apaisante au début, en fixant le patient sur le symptôme, et en affaiblissant son jugement, augmente les conditions de l'obsession.

Yves Dienal
Psychanalyste
Route des Grands Champs
16110 Saint Projet Saint Constant
FRANCE
09 52 00 05 42
0 6 86 27 95 80
Mél: dienal@psychosante.com

Psychiatrie psychanalytique
de Madeleine et Yves Dienal

Psychosanté

Maintenance par PSG,
Last modification on :

Version